Publié par

Avec “La Volonté d’un HOM” Terroirs Romans se lance dans le BIO

La Coopérative Viticole Terroirs Romans innove et sort, la première cuvée “bio” de son histoire. Au départ du projet : Frédéric Carrère, viticulteur à titre principal, 32 ha de terres, dont 12 seulement exploités en vignes, remis en production par une infinité de soins, une persévérance obstinée, et une cave audacieuse.
5000 bouteilles de rosé
Le président de la cave, Marc Pomarède, et son directeur, Guillaume Carreras, ont su écouter, mais aussi convaincre, car, expliquent-ils, “une telle initiative représente un véritable challenge pour une cave “mixte” (entendez production conventionnelle et bio). Il faut en effet désinfecter toute l’infrastructure de production, pour bénéficier de l’appellation certifiée “bio” : les quais, les pressoirs, la ligne de cuves. Et pendant ce temps, il faut parfois faire attendre les autres coopérateurs dont le raisin, mûr à son tour, ne peut être accueilli en même temps. Allier réponse qualitative aux normes exigées, traçabilité, et cependant rapidité, afin de ne pas mettre d’autres producteurs en retard. Une véritable diplomatie basée sur une excellente organisation, un respect de chacun et une confiance partagée.”
Au sujet de Frédéric Carrère, le vice-président, Henri Jonca, raconte : “Certains auraient cherché un emploi ailleurs, fusse un Smic, pour fuir le travail de la terre et ses contraintes. Frédéric, lui, a refusé la facilité. Armé de courage et d’une volonté à toute épreuve, il a relevé le défi, instaurant une production “bio” dans cette Sarl Terroirs Romans”.
La cuvée de rosé bio de 13°c porte le titre “La Volonté d”un HOM”, en référence à Frédéric, cet avant-gardiste qui vient d’en remplir 5000 bouteilles. Lui qui laisse ça et là, certains pieds de vigne périr au profit des herbes naturelles, afin de ne pas employer de désherbants, et qui vendange souvent à genoux, au plus proche de cette terre familiale, si longtemps en jachère. Ainsi, cette cuvée initie une réponse écologique et sanitaire à la demande de certains consommateurs, de plus en plus exigeants.
Marie-Thérèse Bernabe Garrido